vendredi 7 décembre 2018

Fidelio de Beethoven, Tourcoing, 20h00

OPÉRA EN CONCERT
En allemand surtitré en français.

Fidelio de Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Singspiel en version concertante
Version 1814
Livret Joseph Ferdinand Von Sonnleithner
révisé par Stephan von Breuning en 1806 et par Georg Friedrich Treitschke
et en 1814 d’après Léonore ou l’Amour conjugalde Jean-Nicolas Bouilly.

S’il a composé plusieurs musiques de scène, Fidelio est l’unique opéra de Beethoven. Il est alors très célèbre. Il en écrit 3 versions. La première en 1805 comportait 3 actes, la deuxième en 1806 n’en comportait plus que 2. La troisième version créée le 23 mai 1814 à Vienne, a été représentée en France, à Paris à l’Odéon en 1825. Beethoven a mis au net ce qui ne lui semblait pas totalement achevé dans les versions précédentes. D’ailleurs, il n’était pas tout à fait prêt pour la première et il a continué à l’améliorer pour les dates suivantes ! Le succès n’a fait qu’augmenter au fur et à mesure des représentations. Quelque peu révolutionnaire, Beethoven transmet dans cet opéra sa passion pour la liberté, Leonore incarne l’amour et la force. La version que nous proposons d’entendre est celle de 1814, en version concert, comme toujours sur instruments d’origine et avec un casting de choix. Vous aurez le plaisir d’écouter à nouveau le ténor Donald Litaker, pour qui Florestan n’a plus vraiment de secret ! Parmi nos fidèles interprètes, nous retrouvons Véronique Gens qui chantera pour la première fois le rôle-titre, mais aussi Alain Buet (Pelléas et Mélisande, Voyage d’hiver en novembre) et Nicolas Rivenq (Don Giovanni, Tannhäuser). Jérémy Duffau et Luigi De Donato ont également déjà été entendus sur nos planches. Chaque année, nous accueillons de jeunes chanteurs et pour ce chef d’œuvre, c’est une élève d’Alain Buet que vous aurez le plaisir de découvrir, Marie Perbost.

L’HISTOIRE :
À Séville, Leonore se travestit en Fidelio pour tenter de sauver son mari Florestan, prétendu mort, mais retenu prisonnier par Pizzaro le gouverneur de la prison et son geôlier Rocco.

DISTRIBUTION :
Leonore / Fidelio Véronique Gens soprano

Florestan Donald Litaker ténor

Rocco Luigi de Donato basse

Marcellina Marie Perbost soprano

Jaquino Jérémy Duffau ténor

Don Pizzaro Alain Buet baryton-basse

Don Fernando Nicolas Rivenq baryton

Chœur Régional Hauts-de-France
La Grande Écurie et la Chambre du Roy

LIEU :
Théâtre Municipal Raymond. Devos à Tourcoing

TARIFS ET RESERVATIONS :
De 6€ à 25€, réservations auprès de l’Atelier Lyrique de Tourcoing
www.atelierlyriquedetourcoing.fr / 03 20 26 66 03


dimanche 9 décembre 2018

Fidelio de Beethoven, Tourcoing, 15h30

OPÉRA EN CONCERT
En allemand surtitré en français.

Fidelio de Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Singspiel en version concertante
Version 1814
Livret Joseph Ferdinand Von Sonnleithner
révisé par Stephan von Breuning en 1806 et par Georg Friedrich Treitschke
et en 1814 d’après Léonore ou l’Amour conjugalde Jean-Nicolas Bouilly.

S’il a composé plusieurs musiques de scène, Fidelio est l’unique opéra de Beethoven. Il est alors très célèbre. Il en écrit 3 versions. La première en 1805 comportait 3 actes, la deuxième en 1806 n’en comportait plus que 2. La troisième version créée le 23 mai 1814 à Vienne, a été représentée en France, à Paris à l’Odéon en 1825. Beethoven a mis au net ce qui ne lui semblait pas totalement achevé dans les versions précédentes. D’ailleurs, il n’était pas tout à fait prêt pour la première et il a continué à l’améliorer pour les dates suivantes ! Le succès n’a fait qu’augmenter au fur et à mesure des représentations. Quelque peu révolutionnaire, Beethoven transmet dans cet opéra sa passion pour la liberté, Leonore incarne l’amour et la force. La version que nous proposons d’entendre est celle de 1814, en version concert, comme toujours sur instruments d’origine et avec un casting de choix. Vous aurez le plaisir d’écouter à nouveau le ténor Donald Litaker, pour qui Florestan n’a plus vraiment de secret ! Parmi nos fidèles interprètes, nous retrouvons Véronique Gens qui chantera pour la première fois le rôle-titre, mais aussi Alain Buet (Pelléas et Mélisande, Voyage d’hiver en novembre) et Nicolas Rivenq (Don Giovanni, Tannhäuser). Jérémy Duffau et Luigi De Donato ont également déjà été entendus sur nos planches. Chaque année, nous accueillons de jeunes chanteurs et pour ce chef d’œuvre, c’est une élève d’Alain Buet que vous aurez le plaisir de découvrir, Marie Perbost.

L’HISTOIRE :
À Séville, Leonore se travestit en Fidelio pour tenter de sauver son mari Florestan, prétendu mort, mais retenu prisonnier par Pizzaro le gouverneur de la prison et son geôlier Rocco.

DISTRIBUTION :
Leonore / Fidelio Véronique Gens soprano

Florestan Donald Litaker ténor

Rocco Luigi de Donato basse

Marcellina Marie Perbost soprano

Jaquino Jérémy Duffau ténor

Don Pizzaro Alain Buet baryton-basse

Don Fernando Nicolas Rivenq baryton

Chœur Régional Hauts-de-France
La Grande Écurie et la Chambre du Roy

LIEU :
Théâtre Municipal Raymond. Devos à Tourcoing

TARIFS ET RESERVATIONS :
De 6€ à 25€, réservations auprès de l’Atelier Lyrique de Tourcoing
www.atelierlyriquedetourcoing.fr / 03 20 26 66 03


samedi 22 décembre 2018

Concert de Noël, Lille, 20h00

Recette de la bûche de Noël musicale, un dessert délicieux, ni trop lourd ni trop sucré !

Prenez une bonne livre de Gloria. Assaisonnez-le d’une dose d’orgue, de cuivres et de percussions. Mélangez bien avec de la neige anglaise montée en chantilly ! Ajoutez quelques chants traditionnels. Décorez le gâteau avec de l’or et de l’argent et posez au sommet une cerise supercalifragilisticexpialidocious ! Laissez cuire le temps de quelques répétitions ! C’est prêt !

Le concert de Noël présenté par le Chœur Régional Hauts de France avec la participation de l’Orchestre Lalo du Conservatoire de Lille, sera servi samedi 22 décembre 2018, à 20h et toujours à l’Auditorium du Nouveau Siècle.

Les ingrédients de la recette vous feront saliver de plaisir : Rutter, Lehar, Elgar et une Mary Poppins en pleine forme dans une toute nouvelle version symphonique !

Réservez vite votre couvert, il n’y en aura pas pour tout le monde ! Et bon appétit bien sûr !

Ce concert est soutenu par la Région Hauts-de-France et la Ville de Lille.

Distribution :
Chœur Régional Hauts-de-France
Orchestre des Concerts Lalo du Conservatoire de Lille
Direction Eric Deltour

Réservations :
Prévente à l’Office de Tourisme de Lille, 3 rue du Palais Rihour à Lille
Plein tarif : 10€ / Tarif réduit (Demandeurs d’emploi, Etudiants, Moins de 18 ans) : 4,50€
Prévente en ligne : https://www.billetweb.fr/noel
Plein tarif : 9€ / Tarif réduit (Demandeurs d’emploi, Etudiants, Moins de 18 ans) : 4€


dimanche 17 mars 2019

Les 7 paroles du Christ en croix de Haydn, Tourcoing, 15h30

Joseph Haydn (1732-1809)
Die Sieben Letzten Worte Unseres Erlösers Am Kreuze.
Hob XX-4
Version pour quatuor à cordes, quatuor de solistes vocaux, chœur mixte et orgue

Haydn, bien que n’ayant jamais quitté Vienne ou ses environs, était un compositeur très célèbre sur le plan international, lorsqu’en 1786, il reçut une importante commande venue de Cadix en Andalousie. Cette commande concernait une musique purement orchestrale destinée à illustrer les Sept dernières paroles du Christ. On avait alors l’habitude, à la cathédrale de Cadix, d’exécuter tous les ans durant le carême, un oratorio. En réalité, les Sept Paroles furent destinées, non pas à la cathédrale de Cadix, mais à l’église de Santa Cueva, construite à l’intérieur d’une grotte. L’ouvrage fut mené à bien durant l’hiver 1786-1787, et exécuté dans sa version originale, pour orchestre, à Santa Cueva, le Vendredi saint de 1787.
Haydn écrivit sept sonates avec une introduction et un tremblement de terre à la fin, pour grand orchestre. C’est avec une maîtrise stupéfiante que dans les Sept Paroles, Haydn parvient à éviter l’uniformité. Tous les tempos sont lents, sauf celui du Terremoto* final. Mais un dosage savant des tonalités, des thèmes, des rythmes, rend très contrastées ces pièces d’allure et de dimensions semblables, et toujours de forme sonate.
Haydn composa plusieurs versions dont une pour quatuor à cordes, une autre pour orchestre avec récitant, une troisième, celle que vous entendrez, pour solistes, chœur et orchestre. Les paroles sont chantées en grégorien par le chœur mais commentées par les solistes.
Le compositeur est un merveilleux mélodiste et, l’écoute de son œuvre procurera une grande émotion.

Distribution :
Maïlys de Villoutreys soprano

Ambroisine Bré mezzo-soprano

Robert Getchell ténor

Alain Buet baryton

Choeur Régional Hauts- de-France
L’académie Sainte Cécile en quatuor
(Philippe Couvertviolon I, Sandrine Naudyviolon II,
Jean-Luc Thonnerieuxalto, Dominique Dujardinvioloncelle)

Lieu :
Eglise Saint Christophe de Tourcoing

Tarifs et réservations :
De 6 à 20€, réservations auprès de l’Atelier Lyrique de Tourcoing
www.atelierlyriquedetourcoing.fr / 03 20 26 66 03



Concerts précédents

11 novembre

Messe de la Délivrance de Théodore Dubois, Les Rues-des-Vignes, 15h30

10 novembre

Valse des Choeurs, Lys-lez-Lannoy, 20h30

21 octobre

Concert pour la Paix, Lille, 16h00

7 octobre

Valse des Choeurs, Fournes-en-Weppes, 17h00

6 octobre

Valse des Choeurs, Péronne en Mélantois, 20h30

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 115



 


Avec le soutien financier du Conseil Régional Hauts-de-France.

Spip | | Espace privé | mentions légales | Plan du site | RSS 2.0